La gouvernance

Les Banques Populaires ont un statut coopératif. Elles comptent 3,9 millions de sociétaires mobilisés pour le développement de leur banque qui garantissent l’indépendance de leurs 16 Banques Populaires, du Crédit Coopératif et de la Casden.

Ce statut passe également par la constitution des conseils d’administration. Ils sont régis par une charte de gouvernement d’entreprise et un règlement intérieur. L’administrateur, qui est un client sociétaire, est au centre de cette organisation.
Il est élu dans le cadre de l’assemblée générale de sa banque.
Chaque administrateur est un représentant des sociétaires et doit se comporter comme tel dans l’exercice de sa mission.

La banque possède également un Comité Sociétariat et RSE. Cet organe pilote l’ensemble des décisions et des actions sociétales et RSE de la banque tout en veillant à leur mise en application. Il se compose de responsables du Sociétariat et de la RSE ainsi que d’administrateurs sociétaires de la banque.

La gouvernance de la BPCE

Le Comité de direction générale comprend sept personnes dont les cinq membres du directoire de BPCE, nommés par le conseil de surveillance. Le Comité de direction générale est présidé par le président du directoire.

Le conseil de surveillance de BPCE a pour mission de surveiller de façon permanente la gestion exercée par le directoire. Les sociétaires y sont représentés par les présidents de conseil d’administration pour les Banques Populaires et les présidents de conseil d’orientation et de surveillance pour les Caisses d’Epargne.

BPCE veille au strict respect des lois, des réglementations et des bonnes pratiques professionnelles au sein de ses différentes entreprises du Groupe et dans le cadre de toutes ses activités.
La Direction de la Conformité est là pour garantir cette intégrité et renforcer la confiance de toutes les parties prenantes.

Pour plus de détails : Site Banque Populaire du Nord