Assemblée Générale 2019

Le 24 avril dernier, la Banque Populaire du Nord a réuni près de 300 sociétaires lors de son Assemblée Générale dans les locaux de Lille Grand Palais.

Ce grand rendez-vous réglementaire organisé chaque année au début du 2ème trimestre a permis aux sociétaires de la Banque Populaire du Nord de s’informer des bons résultats et des projets de leur banque. Ce fut aussi et surtout l’occasion pour la banque de présenter aux sociétaires son rôle effectif dans la vie coopérative et le financement de l’économie régionale.

 

Dans les grandes étapes, la banque a présenté un rapport sur le fonctionnement du Conseil d’Administration, les résultats commerciaux et financiers de l’établissement ainsi que l’ensemble des 15 résolutions votées lors de l’assemblée. On notera le vote du taux de rémunération des parts sociales à 1,50%, identique à celui de 2018, qui a permis aux Sociétaires de recevoir le versement des intérêts le 15 mai de cette année.

 

Fabrice Bouvier, Directeur Général de la Banque Populaire du Nord, présentant notamment les résultats financiers (à gauche) et une synthèse du plan stratégique de la BP Nord (à droite).

 

Après la présentation du dividende coopératif 2019, Philippe Hourdain, Président du Conseil d’Administration, est revenu plus en détails sur la politique RSE et Sociétariat de la banque. Il a notamment développé quelques unes des nombreuses actions entreprises par la BP Nord dans ces domaines, de l’Adie (développement de micro crédits) à Solid’art (Secours Populaire) en passant par certains partenariats avec la Chartreuse de Neuville, l’Université Catholique de Lille et l’IESEG.

Avant de partager un moment d’échanges privilégié et convivial dans le cadre du cocktail de fin de soirée, les Sociétaires ont eu le plaisir de découvrir une conférence sur le « Made in local », où l’avenir du développement économique de proximité. Elisabeth Laville, fondatrice et gérante du cabinet Utopies, a notamment présenté le schémas d’évolution des entreprises et des marques qui repensent leur ancrage aux territoires et réengagent des chantiers autour du ré-enracinement de leur économie via des circuits courts. « Produire sur place ce que nous consommons n’est pas un « repli sur soi », mais une rupture avec un modèle productif devenu absurde ». Nous retiendrons en synthèse sa volonté affirmée de réincarner l’économie dans nos territoires.

 

Cette Assemblée Générale fut enfin la 1ère des grandes rencontres Sociétaires programmées sur 2019, annonçant respectivement les rendez-vous de Dunkerque, Charleville-Mézières et Amiens, sans oublier l’incontournable Université d’Eté programmée le 14 septembre prochain au Touquet.